Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Speedster & Smart Roadster
  • Speedster & Smart Roadster
  • : Des balades au volant du Speedster et de la smart à travers les routes de France
  • Contact

Partenaires

----------------------
Ma Page sur Hellocoton


Paperblog

idoez:votre Magazine

Esprits Libres: votre Magazine

Kosmo_Design.jpg


-------
http://img.over-blog.com/160x320/0/46/17/34/2010/lingerie/Boutique-Missdessous.jpg

Rechercher

2 septembre 2009 3 02 /09 /septembre /2009 00:06
Sur la route d'Andorre, la ville de Foix:



La ville de Foix est localisée au pied des Pyrénées, au confluent de l'Ariège et de l'Arget. Petit carrefour touristique, elle se situe ainsi à 83 km au sud de Toulouse, sur la route nationale 20 entre Pamiers et la Principauté d'Andorre et sur la route départementale 117 entre Perpignan et Saint-Girons. La ville est directement reliée à Toulouse par voie express (jusqu'à Pamiers) puis par autoroute (autoroute A66).  De plus la ville se situe sur la ligne du Transpyrénéen oriental, qui relie Toulouse à la Cerdagne par la vallée de l'Ariège et le Col de Puymorens.

La ville est surplombée par le château comtal, situé sur un piton rocheux, juste à l'ouest du centre-ville. Il présente deux donjons de forme carrée et reliés l'un avec l'autre par deux courtines. L'ensemble est entouré d'une enceinte dont la pointe sud est composée d'un autre donjon de base circulaire (datant du début du XVe siècle). La majorité de l'édifice actuel date du XIIe siècle au XIVe siècle.



- la tour du nord, carre et mince, est la plus ancienne. Elle a ete couverte d'ardoise au XVeme siecle.
- la tour centrale, plus massive, a ete construite au XIVeme siecle, sous Gaston Phoebus
- la tour ronde est la plus recente (fin du XVeme siecle). Elle possede dans son soubassement une salle obscure qui servit occasionnellement de cachot.




La balade dans la vieille ville est dès plus agréable. Ne manquez pas a deux pas de l'eglise,  une superbe porte sculptee de 1617, la maison des Cariatides a la facade ornee de colonnes, rue de la préfecture et la maison en pierre du célèbre capitaine des mousquetaires de Louis XIII, Mr de Tréville.


A foix, il y a aussi  un patissier-chocolatier qui ne manque pas d'imagination : 


Il était une fois,
Dans la ville Foix,
Un patissier-chocolatier,
Qui se dit ma foi
ce sera la première fois
qu'il se fera des escarpins en chocolat pour la fête des mêres dans ma bonne ville de Foix.




Si manger du chocolat en quantité indécente sans culpabiliser est possible, sautez sur l'occasion ... Et faites lui plaisir. Tous les gourmands honnêtes le diront, voilà une gigantesque excuse de plus pour se jetter aux pieds de votre belle. Quitte à succomber au péché de gourmandise le temps d’un week-end, autant le faire avec AMOUR.


Une ville où il fait bon manger et dormir avant de reprendre la route vers Andorre ...


Repost 0
Published by Speedster & Smart Roadster - dans Week end
commenter cet article
2 août 2009 7 02 /08 /août /2009 23:24
Départ de l'hotel à Aurillac pas trop tard, pour une balade dans le cantal et un retour vers Castelsarrasin...

Pause café à Murat, cette commune compte 3 anciennes cheminées ou pitons balsatiques : le rocher de Bredons et son église du 11ème siècle, le rocher de Chastel / Murat et sa chapelle romane, le rocher de Bonnevie couvert des orgues basaltiques les plus fins d’Europe et surmonté d’une statue de la Vierge. A travers les rues de la cité, grâce à l’itinéraire fléché on peut contempler la vue sur les toits en lauze, apprécier les constructions mêlant les pierres et les matériaux du pays, les nombreuses maisons inscrites à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques…

Le Rocher de Bonnevie surmonté d’une statue de la Vierge domine Murat.


La maison de la faune

En arrière plan on distingue le tour de La Maison de la Faune, Un  ancien hôtel particulier du XVIème siècle et propriété de la famille Teilhard-Laterrisse, le site fut aménagé, par la ville de Murat en musée (deux étages) de la faune naturalisée des Monts d'Auvergne. Vous pourrez y voir, un minuscule moucheron au cerf majestueux, toute la faune française dans une féerie de paysages artistiquement reconstitués.


C'est sous le soleil du cantal, que nous reprenons la route du lac du barage de Sarans, mais en coupant à travers champs, comme d'habitude ;)




La balade vers les cimes dégagées offre un spectacle inoubliable ... Un environnement protégé, à portée de St- Flour de Garabit de Lanau et de Grand-val, amoureux de calme, de nature et d'authenticité, en toutes saisons, passez par ces petits villages, vous ne serez pas déçus!

Le Col de Prat de Bouc, qui culmine à 1392m dans le Cantal sur le versant est du Plomb du Cantal (1855m) et bien connu dans la région car il est aussi le point de départ des pistes de la station de Super Lioran (située de l’autre coté du Plomb du Cantal). La montée est très agréable, avec une route presque sans voiture et des paysages superbes.





Nous continuons notre chemin vers le lac sarans, avec une pause dans le petit village de Thérondels ... A Thérondels, il y a d'abord le village et son église médiévale.


L'église du XII°, remaniée au XVII°e siècle ne domine pas le village, mais est blottie au coeur du vieux bourg.


Après un passage dans ce le vieux bourg de Thérondels, nous descendons vers le Lac de Sarrans et son barrage.

 


Mis en eau en 1938, le lac de Sarrans constitue le plus ancien des aménagements hydrauliques des gorges de la Truyère. Il est aujourd'hui complété par les équipements de Couesque/Montézic en aval et GrandVal en amont. Grâce aux divers aménagements réalisés ces dernières années, le barrage de Sarrans qui alimente le complexe hydroélectrique de Brommat reste encore l'un des principaux sites de production de ce type en France. Cette industrie revêt une importance capitale pour le développement économique de toute la région. Long de près de 35 km entre son extrémité située dans le Cantal (au pied de barrage de Lanau) et son barrage, d'une superficie de l'ordre de 1 000 ha, le lac occupe les profondes gorges de la Truyère et du Brezons. Situé dans un cadre boisé et naturel, cet aménagement présente un potentiel touristique de premier plan, notamment autour du hameau de Laussac aujourd'hui encerclé par les eaux du lac.

 


Nous espérons vous avoir convaincu : L'Auvergne possède une grande variété de paysages magnifiques à découvrir sous le soleil.



Repost 0
Published by Speedster & Smart Roadster - dans Week end
commenter cet article
1 août 2009 6 01 /08 /août /2009 20:09
Le Cantal regorge de curiosités qui méritent le détour. Nous suivons donc la route des crêtes, qui comme son nom l'indique, s'étire au départ d'Aurillac pour suivre la crête entre les vallées de la Jordanne et de l'Authre offrant de très beaux panoramas sur les monts du Cantal.

Retour sur la route des volcans d'Auvergne ( Départ Salers par la D680).






Les vallées du massif, sont comme les branches d'une étoile qui rayonnent autour du Puy Mary. L'emblématique pyramide du Puy Mary (1787m) domine fièrement le volcan cantalien, plus Grand Volcan d'Europe (2 700 km²).



Le Puy Mary depuis le Pas de Peyrol


Table d'orientation du Puy Mary


La présence de plusieurs axes routiers facilite l’accessibilité à cet espace exceptionnel, près de 600000 visiteurs découvrent chaque année la partie protégée du Grand Site (comptages de juin à septembre) et principalement le Col du Pas de Peyrol, plus haut col routier du Massif Central (1 585 m).Site naturel le plus visité de la Région Auvergne, le Grand Site du Puy Mary dévoile toute sa beauté mais également toute sa fragilité. Cette surfréquentation entraîne de trèsfortes dégradations qui compromettent le propre devenir de ce massif sensible. Les conditions d’accueil et de gestion des flux touristiques sont également totalement inadaptées à la qualité et à la notoriété du site.





Le temps était propice à la photographie et  les couleurs étaitent dignes d'un tableau de maitre ... Le photographe en exercice :




A suivre Murat, Thérondels etc ....
Repost 0
Published by Speedster & Smart Roadster - dans Week end
commenter cet article
31 juillet 2009 5 31 /07 /juillet /2009 01:09
Cette fois, nous vous emmenons sur les routes du Cantal, et plus précisément dans les alentours d'Aurillac, notre point sommeil du week-end.

Arrivée en fin d'après-midi sur Aurillac, nous prenons la route de Salers , et une pause café s'impose dans la commune de Saint Cernin. Une jolie commune situé au flanc d'une colline dominant la Doire, avec en toile de fond le Massif verdoyant St Cernin permet de découvrir les beautés de la montagne cantalienne. Le propriétaire du charmant " P'tit bistrot ", nous acceuille très chaleureusement et nous échageons quelques mots avec un couple de motard.

Une superbe Suzuki " Intruder " , une belle moto, bien racée qui n'a pas échappé à mon motard de chéri...





Nous reprenons la route ( D922) du Cantal où les hommes ont su façonnér un pays de pierres au fil des ans...







Allez nous sommes à Salers... Le village de Salers est un voyage dans le temps, avec ses maisons à tourelles, beffroi et remparts. Salers vous transporte successivement au Moyen Age puis à l’époque de la Renaissance. Salers n’a pas échappé aux invasions pendant la guerre de 100 ans, c’est dans ce contexte que les « sagraniers » ont fortifié leur ville pour se protéger des anglais et des brigands. Ville marchande puis ville de nobles, la grandeur passée de Salers se traduit par son architecture reflet du XVème - XVIIIème, datant principalement de l’époque du Bailliage des Hautes Montagnes. Chaque ruelle renferme de vieilles demeures toutes en parfait état de conservation, certains propriétaires les font visiter. Passez le Beffroi ou la porte de la Martille, vous entrez dans la ville haute. Sur la grande place, la statue de Tyssandier d’Escous, rénovateur de la race bovine Salers, vous rappelle que vous êtes dans le pays des vaches rouges.





Point important, surtout pour les amatrices de gants:

On trouve à Salers, une boutique d'usine de Georges Morand, tenue par un ouvrier qui a pris sa retraite là mais continue ainsi quelques semaines par an à soutenir la cause. Prix intéressants,  choix des modèles de grande qualités couture, pour une maison qui travaille régulièrement avec les plus grands noms de la haute couture française.

Sur la route des Volcans d'Auvergne ( à suivre).
Repost 0
Published by Speedster & Smart Roadster - dans Week end
commenter cet article
27 juillet 2009 1 27 /07 /juillet /2009 18:41

Parmi nos coups de cœur, nous vous présentons une carte postale ensoleillée. Parcourir de lointaines contrées exotiques pour s’émerveiller de paysages et de patrimoine n’est pas toujours impératif...

Parcourir Biarritz est un régal pour les yeux comme pour le cœur, mais cette fois, nous n'effectuons qu'un bref passage. Juste l'envie de prendre un café, dans le petit bar niché au creux du rocher, avec une vue sur l'océan et le rocher de la vierge.

Biarritz commence là où l'Atlantique s'achève dans le fracas des vagues que chevauchaient jadis de téméraires à baleiniers. Au Moyen-Âge, "Beiarrids" n'est qu'un petit port de pêche. Tout change avec la vogue des bains de mer. L'impératrice Eugénie ensoleille la ville en la plaçant sous les feux de la mode. De toute l'Europe, les têtes couronnées accourent, se donnent à la houle et s'étourdissent dans un incessant ballet de fêtes, soirées mondaines et promenades romantiques. Dans leur sillage, stars des arts et de la haute société s'illustrent entre le vert des greens et celui des tapis de jeux...


De leur goût pour une vie tourbillonnante, naîtra le Biarritz d'aujourd'hui: une cité balnéaire foisonnante, chaleureuse, authentique, ouverte à tous ceux qui aiment la vie. La plage des Rois reste la Reine des plages. Station haut de gamme, par ses infrastructures, son micro-climat assure un temps idéal pour les vacances durant toute l'année, avec un printemps précoce, et un automne superbe. Le grand succès mondain et touristique de Biarritz n'est pas le fruit d'un caprice ou du hasard. A la séduction partout vantée (ventée aussi parfois) de ses plages, de son port, de ses promenades, Biarritz joint un équipement hôtelier et sportif de premier ordre.








Vue d'un peu plus loin, debout sur son rocher depuis 1865, la Vierge rassure les marins et veille sur la population qui déambule jusqu'à elle. Le pont de Gustave Eiffel qui mène au rocher de la Vierge et à son tunnel. Le point de vue sur le rocher donne d'un côté sur la baie de Biarritz et sa grande plage,de l'autre sur la plage des Basques jusqu'à la ligne des Pyrénées au loin. Par temps clair, on peut même apercevoir San Sebastian...



La villa Beltza (noir en basque) est en bordure de la route qui mène à la côte des basques. Lorsque l'océan est démonté, les vagues viennent très souvent lècher les pieds de son jardin...






La vue ne s’arrête pas à une plage et à l’océan pour seul horizon. On trouve une addition de points de vue au fur et à mesure que l’on progresse dans sa promenade.




Nous ne manquons jamais l'occasion de photographier de superbes autos ... Pendant que d'autres en font autant avec le speedster ;)




La devise de Biarritz est : " J'ai pour moi les vents, les astres et la mer. "  ... Pour nous, tout comme Victor Hugo ou Sacha Guitry, Biarritz reste l'un des endroits les plus charmants de France. Et si il vous prenait l'envie d'hésiter entre deux plages, l'une d'elles  sera toujours Biarritz !!!


Repost 0
Published by Speedster & Smart Roadster - dans Week end
commenter cet article
16 juillet 2009 4 16 /07 /juillet /2009 02:25

Après ce pique nique dans le speedster, nous amorçons la descente côté espagnole. Ah, le plaisir des routes Espagnoles !!! Un vrai bonheur, adieu bosses et ornières, bonjour le billard ;)

Le ciel est chargé de nuages, les paysages sont superbes et les nuances de couleurs splendides.

 

 

Parenthèse:

Au moment où j’écris cet article, cela ne fait que 72 heures que j’ai laissé le speedy et son propriétaire à la maison. Pourtant quand je regarde ces clichés, j’ai comme un sourire heureux, et une petite voix qui dit : «  T’es vraiment trop belle ». Ne m’en voulez pas trop Messieurs, mais j’aime en parler au féminin. Comme on dit, c’est quand elle n’est pas là, qu’on prend conscience du manque !!!

Cette fois encore nous avons pris beaucoup de plaisir à rouler.

Pour le dernier jour de ce week-end sous le soleil, nous prenons le café en terrasse à Urrugne, commune très sympathique entre Saint Jean de Luz et Hendaye, afin de préparer la journée.


 Eglise d'Urrugne


Café en terrasse à Urrugne


Le programme sera le suivant : Montée au Col d’ibardin, redescente par l’ Espagne pour un pique-nique, séance photo et fin de journée sur Biarritz.

 


Le Col d'ibardin, lieu incontournable à cet endroit de la frontière, pour remplir principalement les coffres de voitures d'alcool et de cigarettes ... Nous regardons les caddys avec des yeux ebettés

 

Sommet du Col d'ibardin


Venta d'ibardin


Vue sur la cote Atlantique



Vue sur La Rhune


Nous sommes particulièrement chanceux, car pour mettre rendue bien souvent au sommet de ce Col, je ne me souviens l'avoir vu que rarement sans son chapeau nuageux  ;)

 

La Rhune et son petit train à crémaillère:

Construit en 1924, le Petit train à crémaillère vous propose de gravir en 35 minutes, les pentes de La Rhune à une vitesse de 8 km/h jusqu'à ce sommet mythique du pays Basque. Du haut de ses 905 mètres d'altitude, La Rhune, montagne sacrée du Pays Basque, offre l'un des plus beaux panoramas que l'on puisse imaginer (classé *** au guide Michelin). A perte de vue, il vous promène sur les cîmes de la chaîne pyrénéenne et suit la côte Basque, longeant l'Océan Atlantique de Saint-Sébastien à Biarritz jusqu'aux plages des Landes.



Sur la route d'Irun par Lesaka...


Quel dépaysement ! La paysage est radicalement différent. La mer semble maintenant bien loin (mais en fait seulement à une vingtaine de kilomètres). Les paysages sont ceux de la moyenne montagne couverte de forêts. Nous traversons Lesaka, une petite ville qui a connu en quelques années une grande transformation : autrefois village essentiellement rural et agricole, c'est aujourd'hui l'un des centres industriels les plus importants de la zone. Mais il n'a rien perdu de son charme d'antan, comme en témoignent les forges, les moulins à farine, les pressoirs à cidre ou les menuiseries du XVIIIe qui le parsèment.

Arrêt pique-nique sur le bord de la NA4000


Invités surprise

 

 

 

Après cette petite séance de photos, nous avons repris la route en direction de Biarritz ... ( à suivre)

 

 

 

Repost 0
Published by Speedster & Smart Roadster - dans Week end
commenter cet article
9 juillet 2009 4 09 /07 /juillet /2009 19:45
Tombée amoureuse du pays basque depuis de nombreuses années, j'ai entrainé mon chéri découvrir cet endroit sublime où se côtoient la mer et la montagne.

 Pour cette fois, le séjour étant plutôt court, la Quechua est restée à la maison et nous avons décidé de prendre une chambre d'hotes. C'est aux portes de Saint Jean de Luz, à la Villa Yoda, que Fatima Nogueira nous a réçus et réservés un accueil chaleureux, dans l'une de leurs trois chambres, entre mer et montagne, dans un cadre calme et verdoyant, à deux pas de toutes les commodités. Pas de souci, pour le speedster, qui avait sa place de ce superbe jardin.






Pour le premier jour, la balade prenait la direction de Larrau...

Pas la peine de vous signaler la route que l'on devait prendre initialement, car c'est rarement celle que l'on prend au final. D'un côté le GPS est ventousé sur le pare-brise pour les situations d'urgence, de l'autre l'atlas routier sur les cuisses, j'essaie tant bien que mal d'indiquer la route au pilote, lorsqu'on est sorti des sentiers battus ... Si si même avec le speedster ;)


 


Donc nous n'aurions probablement jamais croisé ces charmants petits chevaux, si on ne s'était pas égaré après Saint Jean pied de Port...

Voilà un autre plaisir,  pouvoir admirer les POTTOKS (prononcer Potiok). Ce petit cheval Basque vit en totale liberté sur les montagnes situées entre la France et l'Espagne, extrêmement rustique, son origine se perd dans la nuit des temps et son groupe sanguin est unique en Europe. De petite taille en raison de l'acidité du sol et de la pauvreté de son alimentation, il ne survit plus à l'état libre, aujourd'hui, que sur quatre massifs sauvages aux noms colorés : la Rhune, l'Ursuya, le Baygoura et l'Artzamendi ou Montagne de l'Ours, à proximité directe de l'Océan Atlantique.

Victime des défrichages massifs de son biotope sauvage, de la déforestation et du goudronnage des routes depuis vingt ans ainsi que des croisements malheureux avec d'autres races de chevaux comme le Trait Comtois, Trait Breton, Poney Shetland, ou même, avec l'encouragement  des Haras Nationaux afin de produire des petits chevaux de compétition, avec des Etalons Pur-sang Arabe ou Welsh, le vrai Pottok du type originel est en train de disparaître.



Tout juste sorti de l'hiver le pelage est encore épais sur ces photos, il faut dire que cette épaisseur de poils lui a permis de traverser la saison froide parfaitement protégé et totalement imperméabilisé.

On rencontre aujourd'hui une majorité de chevaux pies ou Alezans en montagne, ayant en fait un pourcentage variable de sang Pottok, mais par leur conformation différente ou la couleur de leur robe, on peut déterminer l'origine du mélange avec les autres races de chevaux déjà citées.  Mahleureusement, il n'y a pratiquement plus d'étalons de type originel en montagne, et s'il reste deux cents juments de pure souche disséminées sur les quatre massifs,  c'est bien le grand maximum.



Bon ça fait un bon moment que l'on roule sur ces petites routes, apparemment des départementales, mais alors sur la carte, elles sont minuscules... Cette fois, je suis un peu secouée et ma vessie n'en peut plus !!!

Re pause, chauffeur
...






Nous voilà arrivés dans la commune de Larrau, qui fait partie de la Soule. Cette commune est frontalière avec l'Espagne au sud et le port de Larrau est un col situé sur la frontière. Il faut croire que ces routes sont très prisées par les amateurs d'automobiles hors du commun ...

Jaguar Type E modifiée en Lightweight


JAGUAR XK120


La bleue est Jaguar XK120 Carrossée par Barou


La verte est une réplique de Jaguar Type C


Jaguar XK150


AC aceca Bristol


A gauche une Austin-Healey au centre une Porsche 356 et a gauche une MGB


Après ce stop photo qui s'imposait , on va bien finir par y arriver à ce fameux sommet. Le pique-nique est prévu là haut
...

A l'arrivée au sommet du col, le temps était malheureusement très couvert, le vent était déchainé et avait découragé les vautours habitués de cet endroit magique. Mais on n'avait pas fait le voyage pour rien, voulant profiter au maximum de cet instant privilégié, le pique-nique s'est déroulé dans la tempête blotti dans le speedy, avec comme musique de fond le souffle du vent ... Mais impossible de prendre la moindre photo.

A suivre ...



Repost 0
Published by Speedster & Smart Roadster - dans Week end
commenter cet article
27 juin 2009 6 27 /06 /juin /2009 17:26


Joli petit village de Penne et les restes de son château ;)
Repost 0
Published by Speedster & Smart Roadster - dans Week end
commenter cet article
27 juin 2009 6 27 /06 /juin /2009 15:35


Petit café entre les soldes de Madame :) sur la jolie ville d'Albi.
Repost 0
Published by Speedster & Smart Roadster - dans Week end
commenter cet article
27 juin 2009 6 27 /06 /juin /2009 04:00
Halte dans la cité de Carcassonne ... 2 500 ans d'histoire !
 
Arrivée sur le parking de la cité de Carcassonne,



Avant d'aller plus loin dans cette vieille cité toute pavée, une chose s'impose ... Changer mes escarpins à talon aiguille, pour ma paire de bottine, beaucoup plus stable et qui me tient la cheville.





Le tour est joué, un peu de rangement dans le coffre du speedster ...



Je fais patienter un peu mon chéri ... Un petit coup de fil !!!


Bon allez c'est parti pour la visite de cette cité inscrite au patrimoine de l'UNESCO depuis 1997. Elle est l'une des grandes villes fortifiées d'Europe, parmi les mieux conservées grâce à la restauration de Viollet-le-Duc au XIXe siècle. Elle reste la seule ville d'Europe fortifiée à être encore habitée. 

Les remparts datant + ou -  du 13è siècle, sont longs d'environ 3 Km et sont jalonnés de 28 tours (en tout 52 tours sur toute la cité)

La beauté fonctionnelle des ouvrages militaires. Trois kilomètres de remparts, deux enceintes fortifiées (IVe et XIIIe siècle), quatre portes, 52 tours et barbacanes offrent des points de vue remarquables sur les alentours. La place forte imprenable garantit une paix durable entre la France et l'Aragon.

Au XIXe siècle, la ville est au bord de la démolition et sert de carrière de pierres. Pendant plus de 50 ans, Viollet-le-Duc et ses continuateurs lui redonnent son aspect médiéval : destruction des constructions parasites entre les deux enceintes, couverture en lauze grise des tours et restauration des décors sont entreprises. Dans les années 60, les tours gallo-romaines sont coiffées de tuiles.

Tour et porte Narbonnaise avec Juste à droite du pont-levis, le buste de la célèbre Dame Carcas.




Ce large fossé n'a jamais contenu d'eau, malgré ce qui est souvent dit !!!




Le moyen âge retrouvé à travers, le château comtal, la basilique Saint-Nazaire et les rues de la cité sont autant de témoignages du Carcassonne médiéval.




Le château comtal est situé dans l'enceinte de la Cité de Carcasonne.
Edifié au alentours de 1150 par Bernard Aton à l'emplacement d'un édifice gallo romain. Le château est une place forte à l'intérieur même de la forteresse.

 

Les hourds du chateau ( reconstruits dans les années 1950)




L'appel du ventre se faisant sentir, nous avons choisi un petit restaurant sur la place Marcou très ensoleillée au beau milieu de la cité.



Pour moi, une superbe salade accompagnée d'une bonne bière ... Plaisir suprême !!!


Alors que mon chéri se régale avec un énorme cassoulet, largement arrosé d'un Coca ... Très grande cuvée



Nous continuons d'arpenter ces ruelles médiévales ...


Chez Saskia est le restaurant de l'Hôtel de la Cité, c'est un établissement chic à la carte gastronomique. Une cave à vin, un service stylé, un décor de charme tout est réuni pour passer un moment de gourmandise et d'excellence. La carte propose des mets rares comme une terrine de faisan aux châtaignes ou encore un filet d'agneau en piperade.







Vue sur la ville basse

Si vous êtes dans le coin, ne loupez pas cette superbe cité et, bonne visite...
Repost 0
Published by Speedster & Smart Roadster - dans Week end
commenter cet article